Share Button

Demain l’école

Les bouleversements provoqués par la révolution numérique remettent en question un système scolaire datant d’un autre siècle. Les derniers progrès scientifiques nous amènent à la question suivante : est-il possible de créer une école moins inégalitaire et plus adaptée au monde de demain ?

En septembre 2018, Arte diffusait les 2 volets du documentaire de Frédéric Castaignède « Demain l’école ».

Dans l’épisode 1 sur « Les innovations dans le monde », l’auteur s’interroge : comment font les pays qui caracolent en tête du classement Pisa (Singapour, Finlande) alors que la France reste loin, à la 27 ème place en 2015 ?

Télérama poursuit : « Certains pressent les élèves comme des citrons, à l’image de Singapour, l’actuel champion du monde Pisa. La Finlande, elle, a largement adopté la « pédagogie active » chère à Maria Montessori et Célestin Freinet, qui s’emploie à rendre l’apprenant acteur de ses apprentissages et à lui procurer un environnement épanouissant. » Lire la critique complète de Télérama.

 

Dans l’épisode 2 intitulé « Du bon usage du cerveau », il est plus précisément question de l’apport des sciences du cerveau dans l’émergence d’une neuroéducation, « une pédagogie nouvelle, basée sur la science, et libérée d’une approche idéologie ou intuitive ».
Quant aux pratiques pédagogiques innovantes (classes numériques, classes inversées ou à distance), force est de constater que certaines sont en réalité bien en place depuis longtemps dans les systèmes pédagogiques alternatifs, ou même dans l’éducation nationale sous l’impulsion d’enseignants novateurs.

Share Button

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *